Web Analytics

 Adler - 250 MB
 Retour liste des marques


Adler MB motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
5814

Cylindrée : 250
Modèle : MB
Production : 1953 - 1956
Catégorie : (R) Route

Adler
MB 250 - 1955
Le prototype des twins deux temps modernes


Après des début dans la moto à l'aube du XXe siècle Adler se tourne rapidement vers l'automobile avec d'ailleurs de beaux succès. La marque ne reprend pas la construction des voitures après guerre, mais revient à la moto avec, dès 1949, un 98 cm3 deux temps à bloc moteur-boîte et piston plat, conçu sous la responsabilité du directeur technique, Hermann Friedrich. Suivent une 123 cm3 de 5,6 ch, puis une 150 de même conception. Ces premiers modèles, puis les bicylindres, seront également construits sous licence par les usines Imperia à Nessonvaux en Belgique.

Une 250 à vocation internationale
Ce sont toutefois les bicylindres qui vont donner à la marque une aura internationale. La série débute par un 195 cm3 de 9,3 ch dont la puissance passe rapidement à 11,4 ch. En 1953 apparaît la M 250 dont le moteur carré (54 x 54 mm) développe 12 ch. Elle est suivie, en 1954, par la MB 250 qui atteint cette fois 16 ch. Cette machine marque l'apogée de la firme et s'impose comme l'une des meilleures motos allemandes. Le Japon ne s'y trompera pas et Yamaha, entre autres, reprend totalement le concept et les côtes du moteur Adler pour créer, en 1957, son premier bicylindre la YD1 dont dériveront tous les twins deux temps de la marque. 

Gloire et décadence
La conception et la qualité de sa fabrication de la MB 250 contribueront largement à la notoriété d'Adler. La version sport développe alors 18 ch à 6200 tr/min et la sonorité de son moteur devient le chant favori des motards. Elle s'illustrera en course jusque dans les années soixante, notamment dans sa version compétition-client qui, équipée d'un refroidissement liquide, atteindra jusqu'à 30 chevaux. On verra aussi la MB 250 en enduro et en motocross. La moto se meurt hélas en Europe ; Adler est rachetée par Grundig en 1957 et la production motocycliste cesse définitivement l'année suivante.

Bicylindre 2 temps face à la route refroidi par air - 247 cm3 (54 x 54 mm) - 16 ch - Taux de compression 5,75 à 1 - Pistons plats, culasse en alliage léger - Batterie 6 V - Bloc moteur-boîte à 4 rapports, sélecteur au pied - Transmissions primaire par engrenages à taille oblique, secondaire par chaîne sous carter - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. à biellettes oscillantes et amortissement hydraulique, ar. coulissante - Freins à tambour Ø 180 mm - Pneus 3,25 x 16" - 150 kg - 115 km/h.

L'Adler 250 compte parmi les meilleures motos allemandes de l'après-guerre. Elle marque l'apogée de la firme de Francfort.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.