Web Analytics

 Vincent HRD - 500 Grey Flash
 Retour liste des marques


Vincent HRD Grey Flash motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
1401

Cylindrée : 500
Modèle : Grey Flash
Production : 1949 - 1952
Catégorie : (R) Racing

Vincent
500 Grey Flash – 1951
Un éclair éphémère


La firme HRD-Vincent est surtout célèbre pour ses extraordinaires bicylindres en V. Des 1 000 cm3 originales qui, jusque dans les années soixante, furent les machines de série les plus rapides du marché. Vincent produisait aussi une 500 cm3, la Comet, qui, au cylindre arrière près, était identique aux 1000.

Une technique unique en son genre
La Grey Flash, seule Vincent à ne pas être noire, ne sera produite, en quantité très limitée, qu'en 1950-51. Seule sa couleur la différencie extérieurement de la Comet et sa mécanique est tout à fait similaire. Il s'agit pourtant d'une toute autre machine, exclusivement destinée à la course, bien qu'elle ait été aussi proposée en version équipée route. Comme toute la gamme des Vincent série C, apparue en 1949, la Grey Flash utilise une fourche avant Girdraulic. C'est en fait une fourche à parallélogramme, magnifiquement réalisée en fonderie d'aluminium, qui fait appel à deux longs combinés associant ressorts et amortisseurs hydrauliques. De même, la suspension arrière cantilever s'appuie sur deux combinés amortisseurs disposés sous la selle. Les Vincent série C n'ont à proprement parler pas de cadre mais une simple épine dorsale qui sert aussi de réservoir d'huile.

De la Black Lightning à la Grey Flash
Les versions compétition-client, 1 000 Black Lightning et 500?Grey Flash, étaient modifiées dans tous les détails (triples ressorts de soupapes, embiellages polis et allégés, etc.).?Préparée pour la course, la Grey Flash ne pesait que 150 kg. Arrivée trop tard, elle ne put s'imposer au niveau international face aux nouvelles Norton à cadre Featherbed mais elle connut de beaux succès en courses nationales, entre autres aux mains d'un jeune apprenti de l'usine : John Surtees. Il ne fut construit qu'une trentaine de Grey Flash et 2 puet être 3 versions route.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (84 x 90 mm) - 35 ch/6 200 tr/min - Soupapes culbutées - Carburateur Amal TT Ø 32 mm (course) - Carter sec, huile dans le cadre - Boîte Albion séparée à 4 rapports - Cadre poutre supérieure en tôle pliée et tubes - Suspensions av. à parallélogramme, ar. oscillante cantilever à 2 combinés presque horizontaux - Pneus av. 3,00 x 21", ar. 3,50 x 20" - Empattement 1 415 mm - 150 kg - 185 km/h.

Rassemblement rarissime, deux Grey Flash posent ici pour la postérité : une version course à réservoir long et une version route dont il fut produit un maximum de trois exemplaires.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.