Vincent HRD - Comet
 Retour liste des marques


Vincent HRD Comet motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
3316

Cylindrée : 500
Modèle : Comet
Production : 1934 -
Catégorie : (R) Route
   
Vincent-HRD
500 Comet - 1936
Naissance d'une technique légendaire

Vincent-HRD naît en 1928, et ses premiers modèles, à moteurs Jap, Rudge ou Blackburne, se distinguent surtout par leur rare partie cycle à suspension intégrale puis, dès 1933 par des double freins avant avant et arrière.

Histoire d'une partie cycle révolutionnaire
Dû à Philip Vincent en 1927, ce cadre, à suspension arrière cantilever, restera une caractéristique de la marque jusqu'à sa fin, en 1956. Constamment amélioré, il est constitué, au début, d'un treillis de tubes fins et droits. Revu en 1928 avec un dessin très moderne, il change à nouveau, en 1931, avec le type W à un seul ressort de suspension. L'enchevêtrement complexe des tubes supérieurs est remplacé par une poutre d'acier tandis que le simple berceau laisse place à un double. Encore simplifié avec l'apparition du moteur HRD, utilisé comme élément porteur, le cadre devient, en 1934, un simple berceau à deux ressorts arrière et bras oscillant articulé sur la cage supportant la boîte.

Le cadre reçoit un moteur à sa mesure
Les premiers moteurs maison, dus à Phil Irving et présentés en 1934, sont aussi novateurs que la partie cycle qui les accueille et leur conception va connaître la même extraordinaire carrière jusqu'à 1956. Leur caractéristique majeure concerne la distribution à arbre à cames surélevé, avec des soupapes parfaitement maintenues par un double guide et commandées par de très courtes tiges. Cette disposition cumule la simplicité des soupapes culbutées et l'aptitude aux régimes élevés des distributions à ACT. Les monos Vincent-HRD sont commercialisés en 1936, en version Meteor (128 km/h) et Comet (148 km/h) tandis que l'usine brille sur circuit avec la TT replica. Ils sont remplacées, en 1948, par les Comet et Meteor à cylindre inclinés qui seront suivis par la Grey Flash en 1950.

Monocylindre 4 t - 498,6 cm3 (84 x 90 mm) - Soupapes à double guides et ressorts en épingle commandées par arbre à cames surélevé, tiges et culbuteurs - Carbu Amal - Boîte séparée Burman 4 rapports - Transmissions par chaîne - Cadre simple berceau interrompu - Suspensions av. à parallélogramme, ar. oscillante, bras triangulé et 2 ressorts enfermés disposés en cantilever - Pneus av.
3,00 x 20", ar. 3,25 x 19" - Freins av. et ar. à double tambour de 177 mm - 148 km/h

La Comet HRD de 1936 apporte une technique originale qui restera une caractéristique de la marque jusqu'à sa fin, en 1956.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales