Collection Chapleur : À vendre à nouveau

Motobécane 350 Superculasse 1946-8

Motobécane 350 Superculasse 1946-8

À vendre, mais pas à n’importe qui ! Fin du premier acte. La dorénavant célèbre collection Chapleur qui était exposée au musée d’Amneville ne pourra être bradée à un marchand de biens local comme le maire d’Amneville, Éric Meunier, l’avait prévu. L’affaire mise au grand jour sur les blogs de Jean Bourdache et le mien a indigné tous les collectionneurs à commencer par leur plus légal représentant, la FFVE. Le ministère de la culture, contacté sans délai par Laurent Hériou, directeur de la FFVE, a lui aussi réagi promptement, lançant une enquête sur ce projet de vente trop vite ficelé. Il en ressort en particulier que Maurice Chapleur lors de la cession de sa collection au musée d’Amneville en 2000 avait clairement stipulé dans le contrat avec la ville que la collection devait rester ouverte au public. Hors de question donc de la liquider en douce à un marchand même s’il est aussi collectionneur. Une lettre envoyée le 11 mai dernier par Marie-Christine Labourdette, directrice chargée des musées de France au Ministère de la Culture à Eric Munier, maire d’Amneville-les-Thermes, que la FFVE m’a communiquée ainsi qu’à Jean Bourdache, notifie clairement l’opposition du ministère de la Culture à la vente prévue à Serge Stenbrunn en se basant sur trois points principaux largement étayés par tous les acrticles de loi s’y rapportant, et il y en avait ! On résume :

Seul exemplaire connu d e la René Gillet tandem de 1906

Seul exemplaire connu d e la René Gillet tandem de 1906

— La collection a été achetée avec l’appui financier du Conseil Général de la Moselle en octobre 2000 qui a pérennisé le statut de Trésor National.

— Cette acquisition avec des fonds publics affectée à un service public doit rester dans le domaine public.

— Le contrat original de cession établi entre l’ancien maire d’Amneville et Maurice Chapleur notifiait que la collection devait rester ouverte au public… à Amneville. (ndla : il ne poserait sans doute pas de problème de changer le lieu à la condition que la collection reste visible par tous.)

La lettre de la directrice des Musées de France se termine en suggérant une prochaine réunion avec la Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine, la Direction générale des patrimoines et le service des musées de France.

Ouf ! l’héritage est préservé, reste maintenant à lui trouver un toit « officiel ». Différentes solutions sont à l’étude dont un retour au bercail avec une exposition permanente au Château de Lunéville (propriété du Conseil Départemental de la Meurthe-et-Moselle et partenaire du CNAM)… juste en face du local originel où Maurice Chapleur exposait ses trésors Chance, le château de Lunéville possède justement les grands locaux délaissés par la fermeture de l’usine Trailor voici deux ans !). L’éternel problème reste le financement… Qui va, et qui peut payer ? La solution ne serait-elle pas une souscription auprès de tous les collectionneurs et amateurs que nous sommes pour que notre pays ait enfin SON musée de la moto française. Un rêve… peut-être pas si fou.

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

11 commentaires sur “Collection Chapleur : À vendre à nouveau

  1. Yves Campion dit :

    Salut FMD,
    Je m’engage à verser 10 euros pour la sauvegarde de la Collection Chapleur.
    Si tous les visiteurs font pareil…
    A bientôt de se voir
    Yves

  2. ALBERT Louis dit :

    Beau résultat, mais où mettre les machines à l’abri, je pense que c’est assez important de voir avant tout à cela, pour préserver le tout en bonne état, A+ Louis

  3. François Arsène dit :

    Bonne nouvelle, l’inacceptable est évité. Reste maintenant à construire quelque chose de pérenne. Sous quelle forme ? En tout cas, d’accord avec Yves, moi aussi je suis partant pour contribuer à un projet solide et viable

  4. Pitou Laumont dit :

    Je suis solidaire avec Yves :  » Je m’engage à verser 10 euros pour la sauvegarde de la Collection Chapleur. »
    Mais attention, un musée n’est pas qu’un lieu aussi beau soit il, il faut du personnel dédié et compétent.

    Pitou

  5. Decreton Jean-Paul dit :

    Bonjour Monsieur Dumas, Bonjour à tous.
    Je m’engage à participer a la souscription pour 15 euros.
    Si toutes les personnes roulant à moto ancienne, ou étant sensibles et interessees à l’histoire du 2 ou 3 roues motorisé faisaient ce geste même de moindre ampleur, il devrait être possible de sauver ce patrimoine.
    J’ai le souvenir d’avoir discuter avec Monsieur Chapeleur dans son musée, chez lui à Lunéville en 1979.
    Je serais très heureux et fier par cette modeste contribution de pour suivre l’oeuvre formidable que Maurice Chapleur voulait transmettre.

  6. Serge ''Raspoutine'' Vollard dit :

    10 euros de plus ou de moins dans ma poche ne changeront pas mon niveau de vie.Mais si tous les amateurs de motos anciennes font de même…

  7. Belle nouvelle que les choses aient été reconsidérées. Par contre, il est effectivement nécessaire de trouver non seulement un « abri » mais aussi une vrai dynamique pour valoriser ce patrimoine. Certains d’entre nous travaillons depuis plusieurs mois sur plusieurs projets de plateformes multi-pôles intégrant passion et transmission du savoir et des connaissances, aux jeunes générations…

    Information, initiation, aide à la formation et formation, activités récréatives et dynamiques ainsi que la découverte des métiers gravitant autour des sports mécaniques et de la restauration, feraient partie du programme. Peut-être serait-il possible d’en parler…

  8. Jm Spies dit :

    Aucun problème pour moi de contribuer à la sauvegarde de ce patrimoine
    Jm

  9. mercorelli dit :

    Qui ne serait pas d’accord à pareille contribution ?

  10. Balesdent dit :

    Bonjour à toutes et tous

    Pas mieux , ni pire que mes compères , prêt à mettre la main à la poche !

  11. Vrain Jean-Claude dit :

    Amateur de motos anciennes & classiques moi aussi je suis d’accord pour participer à la sauvegarde de ce patrimoine il y a un peu plus de 30 ans j’avais donné 200f de l’époque pour la création de la mutuelle des motards
    je peux bien donné 30€ pour le musée Chapleur à condition de garantir que le scénario envisagé par le maire ne reproduise pas.

Comments are closed.