Dollar 350 R36 Normandie 1936

Une autre des super-vedettes de l’exposition des motos françaises organisée sous l’égide de la FFMC à Limoges était l’étincelante Dollar 350 R 36 de 1936 dans sa version super luxe baptisée « Normandie » quasi entièrement chromée, du réservoir aux jantes, et des garde-boue, aux freins et au carter de chaîne. C’est tout ? Non… chaque bande de peinture est entourée d’un triple filet… on vous laisse imaginer le travail de restauration, magnifiquement réalisé sur cette moto. Chapeau, le peintre, car évidemment tout est fait à la main.

Couronnant la gamme 1936 avec les 250 P 36 et 350 R 9 à soupapes culbutées et cadres en tubes, la R 36 utilise le célèbre cadre poutre de Dollar, un simple berceau ouvert en acier forgé sur lequel vient se boulonner un triangle arrière en tubes, tandis que les échappements forment un double berceau inférieur. Le bloc moteur Chaise de 350 cm3 (71 x 88 mm) tourne à 3 700 tr/min en délivrant 12 chevaux au banc. Il a un cylindre incliné surmonté d’une culasse fonte dite « Artic » pour bien souligner que ses volumineuses ailettes entre les deux soupapes assurent un une réfrigération sans concession. Les soupapes sont rappelées par des ressorts en épingle. Ce bloc moteur très moderne en son temps a un carter humide avec un graissage par circulation, un embrayage à garnitures Ferodo enfermé dans un carter sec, une boîte à quatre rapports graissée indépendamment du moteur et un allumage batterie-bobine.

Un seul hic, à tout cette débauche de luxe et de technologie, la 350 R 36 Normandie valait en son temps 6 485 F soit 495 F de plus que la R 36 normale. Très cher face par exemple à aux Motobécane 350 S4C Grand Sport à 5 800 F et 500 S5C Grand Sport à 6 000 F, mais encore économique face à sa grande sœur, la Dollar 500 type S 536 et sa version luxe Pullman, respectivement vendues 6290 et 7250 F.

Photos FMD/moto-collection.org – Cliquez pour agrandir les photos