La 750 Honda a 50 ans

La 750 est apparue il y a tout juste 50 ans en 1969 et fête cet évènement au salon Moto Légende. Bonne occasion pour repasser quelques rares photos de ses débuts.

Celle que vous ne verrez pas : le prototype à frein à tambour. Il sera remplacé en toute dernière minute par un frein à disque, le premier en grande série, avant le salon de Tokyo en novembre 1968.
Mars 1969 : La presse et quelques VIP qui se pressent pour y poser. Ici Jean-Pierre Beltoise, Guy Marchand et Frank Alamo qui chante d'ailleurs cette année là : "Little Honda".
La 750 au salon de Tokyo.
Réunion des deux stars de 1969 au musée du Guggenheim en 1998.
Le Bol d'Or est relancé en 1969 après 8 ans d'absence. C'est au départ Assante qui doit courir avec Urdich (ici en photo) et la machine doit être une 750 Honda de série aménagée par Japauto. Et puis le hasard… Rougerie remplace au dernier moment Robert Assante qui n'a pas la bonne licence et la version usine qu'Honda destinait à un équipage britannique leur échoit car ce nouveau Bol est réservé aux pilotes français. Vous connaissez la suite…
Le bouquet aux vainqueurs!
Inimaginable aujourd'hui… Michel Rougerie fait un tour d'honneur avec sa copine… sans casques et sans coussin pour la dame!
La Honda "dite" du Bol d'Or 1969 exposée au premier salon Rétromobile en 1976 qui se tient alors dans l'ancienne gare de la Bastille.
La version course de la 750 Honda remporte en mars 1970 les 200 miles de Daytona avec Dick Mann et elle reprend du coup le nom de l'épreuve.
La Honda 750 de 1969 prendra le nom de Daytona, l'année suivante.
Au Bol d'Or 1971 Honda ne sera que 4e avec cette 750 préparée par Speed et pilotée par Urdich et Benelhadj.
Honda revient en force au Bold'Or 1972 remporté par la 969 cm3 Japauto-Honda de Debrocq et Ruiz devant la 750 Speed Motorcycle de Godier-Genoud et celle de Williams et Stanley Woods. Puissance des Honda officielles 75 ch contre 63 pour la série.
Ravitaillement de la 750 Honda de Luc et Gougy au Bol 1972. Ils finissent 10e.
Dans le parc au Trophée du million en 1972 avec une 750 Honda en pleine "préparation" devant l'éphémère 500 Ossa-Yankee.
Quelques-unes des premières préparations. Ici la 750 Egli en 1972.
Ré-habillée avec talent par les frères Rickman
Francisée par Georges Martin qui crée sa société en 1971 en débutant par des pièces spéciales pour la Honda 750 puis lui construit un cadre maison, plus léger, en février 1972.
Le 750 quatre cylindres Honda à simple ACT vit ses dernières heures en 1979 après dix ans de carrière, mais il continue d'inspirer quelques préparateurs comme ici avec un turbocompresseur en 1981.

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “La 750 Honda a 50 ans

  1. jackymoto dit :

    Même si elle avait fait avancer les choses (4 cylindres pour le prix d’un bi!), j’ai toujours détesté le comportement routier de la 750, sans parler de la dépose du moteur obligatoire pour la moindre intervention. Même si elle tortillait du cul, j’ai bien aimé la 500 qui lui a succédé. La répartition des masses était meilleure tout comme l’accessibilité mécanique. Cette dernière par contre avait des crabots de pignons fixés …sur du vide, et qui cassaient régulièrement.