BAM, la FN d’Hitler

Les motos belges FN fabriquées à Liège-les-Herstal par la Fabrique Nationale, rencontrent un certain succès en Allemagne, mais en 1933 le régime nazi décrète que seules les motos allemandes ont droit de cité dans le 3e Reich. Qu’à cela ne tienne, la firme belge qui avait déjà une chaîne d’assemblage à Aix-la-Chapelle, pardon Aachen, et un magasin de vente à Berlin, crée la marque BAM – Berlin-Aachener- Motorenwerke AG. FN peut ainsi rebadger ses modèles quatre temps 350 M70 et 500 M67, M90 quatre temps et sa M200 deux temps qu’elle écoulera en Allemagne jusqu’en 1937 de même qu’un beau vélo baptisé super Elastik A.G.B. des initiales du directeur de l’usine de Berlin Armandus Glaser. Curieusement la 500 sportive M86 à soupapes culbutées apparaît encore au catalogue BAM de 1935, mais elle y conserve le logo FN.

La 500 BAM de 1933 alias FN M90 et son prospectus de 1935.

La 500 BAM de 1933 alias FN M90 et son prospectus de 1935.

Rébadgée…

BAM ex FN